APPLE ET NINTENDO MEME COMBAT

Publié le par Olivier

wii.png[Generationmp3.com]  Au moment même où l’action Nintendo atteint son plus haut historique (64 800 yens), la prestigieuse banque d’investissements de Manhattan, Goldman Sachs, ose à son tour la comparaison avec la firme de Cupertino.

applenintendo.jpg

En plus de faire rêver toute une génération d’étudiants de HEC, de l’ESSEC, ou de l’EDHEC, la banque d’affaires nord-américaine Goldman Sachs se plaît à faire frémir les marchés.

L’action de Nintendo, cotée au Nikkei, a en effet atteint son plafond historique hier, à 64 800 yens (environ 394 €), après la publication d’une note extrêmement positive émanant de l’établissement financier incitant à acheter le titre Nintendo, et osant la comparaison entre la firme de Kyoto et Apple, société mythique s’il en est (et qui équipe la rédaction, pour les plus curieux).

Cette comparaison, qui n’est pas la première du genre, tient en une constatation simple : les deux firmes misent en priorité sur l’innovation et l’expérience utilisateur / l’ergonomie, le tout en exposant une identité forte. Ce qui aboutit, dans les deux cas, à une surévaluation boursière à double tranchant.

La comparaison s’arrête ici en ce qui nous concerne
, car la firme de Kyoto ne dispose pas (plus) d’un leadershow man. Bien sûr, Reggie Fils-Aime dispose de certaines qualités d’orateurs, mais il n’est pas le représentant de la vision stratégique du groupe japonais.

Là où l’analyse de Goldman Sachs est intéressante, c’est qu’elle met en exergue un ennemi commun pour ces deux groupes : Sony. Nintendo, comme Apple, ont tous deux réussi à éjecter la firme d’Okinawa de son strapontin ultra confortable de leaderMicrosoft est également un ennemi commun avec la Xbox 360, mais aussi Windows et Zune. charismatique imprégnant une vision à son entreprise …

à l’instar d’un Steve Jobs, orateur de talent, visionnaire, imprévisible sur les marchés du jeu vidéo et de la musique.

 

Publié dans NINTENDO Wii

Commenter cet article