MOINS DE 10 000 PUCES POUR LA Wii

Publié le par Olivier

icon_wii_info.gif [ConsolesCenter.com] Nintendo de quoi être content. Ses actions anti-piratage, en collaboration avec la police, ont porté leurs fruits à Hong Kong, où des usines aidant à la contrefaçon ont été démentelées.

En effet, toutes personnes s'étant intéressé même de loin à l'underground des consoles Nintendo ont trouvé sans mal l'existance de cartouches (linkers) pour les consoles DS et de puces pour les consoles Wii.

7editeurs20060210_051829_5_big.jpg

Ces produits permettent de faire fonctionner des jeux téléchargés de façon illégal. Mais pas seulement, puisqu'ils permettent également d'aumgenter les possibilités de ces consoles (visionage de photos, de vidéos, faire fonctionner des programmes maisons appelés homebrew...). C'est grâce à ces derniers aspects que posséder un linker ou une puce n'est pas une infraction en France.

Cependant, Nintendo ne l'entend pas de cette oreille et à lancé depuis quelques temps des actions visant à réduire la production des ces produits dans un but d'anti-piratage. Ainsi, l'opération qui s'est déroulée à Hong Kong a permis la saisie de plus de 10 000 puces pour Wii et cartouches pour DS.

Nintendo indique que le piratage en 2006 lui aurait coûté 762 Millions de Dollars.

Publié dans NINTENDO Wii

Commenter cet article