LE BLU RAY UN FORMAT TRANSITOIRE

Publié le par Olivier & Maxence

[lesaffaires.com] Bien que Toshiba ait abandonné son HD-DVD en février, laissant le champ libre au Blu-ray de Sony, les ventes de ce dernier n'ont pas décollé autant qu'on le prévoyait.

Pis : plusieurs analystes estiment que le Blu-Ray, désormais le seul format de DVD haute définition sur le marché, pourrait être rapidement dépassé par d'autres technologies et d'autres supports.



Aux États-Unis, par exemple, les ventes de DVD Blu-ray ont chuté de 40 % entre janvier et février et n'ont progressé que de 2 % en mars.

À qui la faute ? "Aux prix encore élevés des DVD et lecteurs Blu-ray, au faible nombre de films disponibles dans ce format et au fait que les consommateurs sont encore satisfaits de la qualité de leurs anciens DVD", fait remarquer Steve Wilson, de ABI Research, dans son dernier rapport d'analyse sur ce marché. Selon lui, le Blu-ray ne devrait pas remporter l'adhésion des consommateurs avant 12 ou 18 mois.

En fait, plusieurs analystes commencent à parler du Blu-ray comme d'un format transitoire qui sera vite déclassé. Jagdish Rebello, analyste chez iSuppli, estimait, dans les pages de BusinessWeek, que le marché pour ce format était en train de se refermer.

Le public est moins porté à acheter des films sur support physique, préférant les télécharger par Internet, des sites de iTunes, Amazon, Netflix, etc. (Non je ne suis pas porté à acheter des films sans support ! J'aime regarder, voir , et posséder les films en support physique.)

De plus, des clés pouvant contenir plus de 32 Gb seront bientôt sur le marché.

Elles permettront aux consommateurs de transporter physiquement les films et de les visionner sur un téléviseur, puisqu'un nombre croissant d'écrans plats possèdent un port USB.

Publié dans PLAYSTATION 3

Commenter cet article