LE SCANDALE DU ROD ENFIN ÉLUCIDÉ

Publié le par Olivier & Maxence

[Gamebible.biz] Le mystère du ténébreux Red Ring of Death, qui aura touché des milliers de Xbox 360, et coûté la bagatelle d'un milliard de dollars à Microsoft, a peut-être, finalement, une explication.

Bryan Lewis, vice-président de la recherche et analyste chez la firme de consulting Gartner, a révélé lors de la Design Automation Conference, à Anaheim en Californie, que Microsoft aurait choisi de concevoir le chip graphique de la Xbox 360 en interne, au lieu d'en confier la réalisation à un fabricant de circuits intégrés spécialisé.

Ce choix aurait été motivé par une économie substantielle de plusieurs dizaines de millions de dollars, bien qu'il soit difficile de chiffrer l'opération. Le constructeur aurait ensuite fait fabriquer directement le composant par la société Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. Ltd.

Bryan Lewis cite le manque d'expérience de Microsoft dans la conception de technologies liées aux semi-conducteurs, et précise que de plus en plus de grands groupes externalisent cette étape de la production pour la confier à des firmes spécialisées. À la suite de l'apparition des ROD en 2006/2007, dans des proportions colossales, la firme de Redmond aurait stoppé la fabrication du chip graphique incriminé, et confié à ATI Technologies (du moins c'est ce que Bryan Lewis affirme) la mission d'en concevoir un nouveau, plus fiable, et qui consomme beaucoup moins d'énergie.

Prendre une telle initiative dès le départ aurait évité bien des déconvenues, ajoute l'intéressé. Microsoft, qui est resté très discret sur les causes exactes du diabolique ROD, n'a pas encore réagi à ces déclarations.

Publié dans XBOX 360

Commenter cet article