BILAN DE L'E3 2008 QUEL MERDE !

Publié le par Olivier & Maxence

   [Inconnue] l'E3 2008 était une loque sous Xanax, un rendez-vous vide de sens et de contenu où les éditeurs et les constructeurs n'ont fait que confirmer des nouvelles déterrées du mois d'avant. L'époque de la démesure, des babes et des sacs de goodies lancés dans la foule est révolue, le mode "conférence et café dans des gobelets" a pris place pour de bon. Bienvenue à la convention des marketeux mormons.

Et comme tout évènement organisé sur le mode de la conférence, c'était d'un chiant à se bouffer le crâne. Konami, Electronic Arts et leurs amis ont exhibé des jeux dont on voit déjà circuler des vidéos depuis un moment, ou que l'on attend dans une impatience végétative. Les constructeurs, quant à eux, semblent presque déconnectés du but premier d'une console : épater par ses jeux.

Microsoft prostitue son interface et son catalogue, au risque de ne plaire à personne en voulant plaire à tout le monde. Sony essaie de s'acheter des amis, en vain. Il ferait mieux de s'acheter des jeux. Et Nintendo, le cuistre Nintendo et son cul cousu de billets verts, fier de nous annoncer le succès de son pèse-personne et d'officialiser l'agonie du gaming avec son WiiMusic moche et débile.

Les avatars Xbox Live ? Un plagiat putassier. Le PSN Live et ses films ? Un an après Microsoft, bien joué les gars. Le Wii Motion Plus ? Un arrière-goût d'Expansion Pack pour N64.

Béquilles et rustines se succèdent dans un ballet maladroit d'annonces éclopées.

L'E3 pue de la gueule, mais ce n'est pas pour autant qu'on ira embrasser ses participants sur la bouche. La magie n'opère plus, on n'est plus dans une frénésie masturbatoire à l'annonce d'un titre surprise ou d'une évolution imprévue.

Pendant ce temps la, j'était sur la plage à me faire du mouron pour finalement avoir des conférences pourri.

A bas l'E3 ! Vive les vacances.

Publié dans PLAYSTATION 3

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article