MICROSOFT ET SON SAV

Publié le par Olivier & Maxence

 [LiveGen.fr] via [www.stuff.co.nzLe 23 janvier 2007, une Xbox 360 et quelques jeux ont été volés à Wellington, Nouvelle-Zélande. Le 24 janvier, un homme appelle le SAV et indique qu'il aurait besoin d'un cordon de remplacement pour sa console. Microsoft enregistre donc toutes les données de celui-ci

La police suspectait le jeune homme d'avoir volé la machine et demanda à Microsoft des informations afin de le retrouver.

Que neni ! Microsoft a refusé de donner ces informations sans une injonction du tribunal, même s'il savait que la console était volé grâce au numéro de série, car la société américaine n'est pas basé en Nouvelle-Zélande et par conséquent non soumise au lois du pays. L'ordre du tribunal arriva 2 semaines plus tard.

La victime, furieuse contre Microsoft , déclare :

"Ca se reproduira s'ils ne changent pas leur manière de procéder. Ils savaient que la console était volée mais il n'ont rien fait."

Martin Todd, détective, a déclaré que Microsoft était dans son droit, sans faire obstruction à la loi.

Microsoft a le devoir de protéger la confidentialité des clients, et c'est bien ce qu'ils font...

Sachez néanmoins que le coupable a bien été arrêté ainsi que deux complices.

Publié dans XBOX 360

Commenter cet article