LES PROMESSES NON TENUES

Aaron Greenberg, l'un des grands pontes de la division Entertainment & Devices chez Microsoft aux États-Unis, s'est livré à une attaque en règle contre Sony à l'occasion d'une entrevue accordée à Destructoid. En cause ? L'incapacité qu'aurait Sony à "tenir ses promesses".

 

Première cible des foudres de M. Greenberg : Killzone 2."Nous luttons contre les promesses de Sony depuis le jour où nous sommes rentrés sur le marché. Il y a trois ans, à l'occasion de l'E3, ils avaient présenté ce à quoi les jeux PS3 étaient supposés ressembler avec la vidéo de Killzone 2, qui sera comme nous le savons à présent commercialisé quatre ans plus tard. Cela signifie que nous aurons commercialisé Gears of War ET Gears of War 2 avant même qu'ils n'aient pu sortir Killzone" a commencé par s'exclamer M. Greenberg.

Sa seconde salve concerne le jeu en ligne : "Souvenez-vous de la GDC, quand Sony promettait de prendre plusieurs longueurs d'avance dans le domaine du online lorsqu'ils dévoilèrent le PlayStation Home. Nous sommes à présent deux ans plus tard, et il y a eu de multiples reports pour un produit qui apparaît de plus en plus comme incapable de générer le moindre buzz. Où sont les succès ? L'intégration de la liste d'amis au sein de tous les jeux ? Où est la plateforme de téléchargement de vidéo promise de longue date ?".


Mais il n'en reste pas là et attaque de nombreuses autres "promesses" qui pour lui n'ont pas été tenues :"Où sont tous les autres produits utilisant et communiquant avec le Cell ? Comment se fait-il que le Blu-Ray ne conduit pas à réaliser de meilleurs jeux ? Que s'est-il passé avec la Sixaxis et les vibrations ? Où est le catalogue de jeux intégralement en 1080p qui était promis ? Si le Blu-Ray, comme ils le disaient, était un catalyseur important pour les ventes de la PlayStation 3, alors pourquoi les ventes de PS3 n'ont pas bénéficié d'une hausse significative au cours des deux derniers mois depuis la victoire du format ?" a-t-il, pêle mêle, déclaré à nos confrères.


Pour M. Greenberg, la réalité est que la Xbox 360"domine cette génération"
parce qu'elle a vendu plus de consoles, dispose de plus de jeux et d'exclusivités, et propose également"le meilleur service de jeu en ligne communautaire". Logiquement, Aaron Greenberg se montre confiant pour cette année et affirme que la Xbox 360 va "amplifier" son avantage.


Il prend par ailleurs le contre-pied de Sony en indiquant que la console dispose d'un parc installé plus important, de l'ordre de 5 millions d'unités supplémentaires sur le plan mondial, et surtout que la Xbox 360 présente un avantage de plus d'un million d'unités d'avance en Europe, alors même que David Reeves affirmait plus tôt dans la semaine que la PS3 avait dépassé la Xbox 360 sur le vieux continent.

Des propos assurément polémiques qui ne devraient pas laisser Sa indifférents.